Das Blasorchester L'Echo du Reculet


Thoiry

Über uns
Master Class
150 Jahre
Geschichte
Anekdoten
Fotos
Rezepte
Links


Geschichte


Diese Seite ist derzeit leider nur auf Französisch vorhanden!
pergament
1864 : La fanfare prend part au Festival de Gex.
1865  : La rémunération du chef étant trop lourde, M.Mondino est remercié et remplacé par M.Paulus de Genève. Qui accepte cette fonction pour 10.- Fr par leçon. En juin de la même année, après le festival de St Julien en Genevois, M.Paulus quitte la société et est remplacé momentanément par M. Bormière avant de confier la direction à M. Larmoire, ancien sous-chef de Chasseurs à pied. Sa rémunération se monte à Fr. 500.- par an, plus son logement et son chauffage. La « Guerre des Chefs » se termine en 1866 avec la nomination de Julien Ecuvillon à ce poste, qu'il assure pendant 54 ans à titre gracieux.
1872  : Participation à un concours à Genève avec 14 musiciens.
1879  : Les répétitions sont suspendues, faute d'effectif.
1881  : Reprise après appel à la population et surtout de la jeunesse. 32 élèves suivent les cours dispensés par Julien Ecuvillon. De nouveaux instruments sont achetés, pour la somme de 1'500.- Fr. Somme avancée par Julien Ecuvillon et Henri Léger le Président. La batterie et les accessoires sont pris en charge par la commune.
1886  : Concours à Nantua
1889  : Manque d'assiduité, ralentissement, découragement, provoque la démission du Chef.
1890  : Le 25 avril, les 13 membres formant encore la société sollicitent Julien Ecuvillon de reprendre son service. Le règlement est modifié, ratifié par le Préfet le 23 juin. La société repart d'un bon pied. Les répétitions reprennent avec régularité. Des amendes sanctionnent les manquements. Henri Léger, Président depuis 25 ans est nommé Président d'Honneur. Les répétitions ont lieu dans une chambre exiguë de l'hôtel Léger, parfois même dans la salle du café.
1892  : La fanfare est en pleine activité. Elle reçoit chaque année une subvention de la commune.
1898  : Le 27 juin, participation à un concours à Toulon. Elle obtient un 3ème prix en 3ème division, 2ème section, face à d'importantes sociétés telles que celle de Caluire et St Cyr-au -Mont d'Or. Le règlement ne prévoyait que 3 prix. Monsieur le Maire Carrichon était de la sortie.
1902  : La fanfare prend possession de son nouveau local dans la cour des écoles.
1903  : Le 31 mai, concours à Saumure. 28 exécutants. 1er prix de lecture à vue, 1er prix d'exécution, 1er prix d'honneur. En 3ème division, 2ème section.
1904  : La fanfare est dotée d'une tenue uniforme. Vareuse et pantalon blanc (celui-ci à la charge des sociétaires)
1906  : Le 29 juillet, sur l'initiative du Président Marin Matty, est crée à Thoiry par les délégués des sociétés, la « Fédération des Sociétés de Musiques du Pays de Gex » La Présidence est confiée à Julien Ecuvillon.
1908  : Le Président Marin Matty, découragé par l'attitude de certains membres, démissionne. Il est nommé Président d'Honneur.
1909  : L'Echo du Reculet devient la Marraine de l ´Union Instrumentale de La Plaine-Dardagny. (Suisse)
1910  : Concours prévu à St Hélier (Jersey). Qui fut annulé suite au décès du Roi d'Angleterre. La fanfare participe alors le 12 juin à celui de Forges-les-Eaux (Seine Inférieure)1er prix dans toutes les disciplines ce qui permet à la société d'être classée en 2ème division, 2ème section. Au Festival de la Fédération à Divonne, le Chef Julien Ecuvillon et le Président d'Honneur Marin Matty sont nommés Officiers d'Académie.
1914  : La société adhère à la Fédération des Sociétés Musicales du Sud-Est. Au début du mois d'août, la guerre vient briser l'essor de la société. Une somme prélevée sur les fonds disponibles est répartie entre les sociétaires mobilisés.
1919  : La fanfare reprend ses activités.
1920  : Le 20 septembre le Chef Julien Ecuvillon, après 54 ans de direction abandonne ses fonctions à l'issue du concert de la St Maurice. Il est nommé Directeur Honoraire. Son fils Raymond lui succède.
1922  : Le drapeau, après de 30 de services est remplacé. Un nouveau est offert par les Dames et les Demoiselles de la commune.
1924  : les 7-8-9 juin. St Etienne. Fête en l'honneur de J.Massenet, né dans cette ville en 1842.
1927  : La fanfare est invitée au grand banquet à l'Hôtet Léger de Thoiry en l'honneur du Président Paul Painlevé, candidat aux élections législatives de la région Gex Nantua. Elle est invitée par la municipalité de Nantua et prête son concours à une grande manifestation agricole présidée par M.Chanal, sénateur.
1929  : Le dimanche 21 avril la fanfare se fait apprécier lors d'une manifestation à Thoiry en l'honneur de M.Albert Fouilloux, Sénateur, devant 400 convives, au côté de M.Painlevé, ministre de la guerre. La municipalité porte la subvention annuelle à 800.- Fr.
1930  : Le Directeur Raymond Ecuvillon est nommé Officier de l'Instruction Publique. Entrée de 6 saxophones sur les rangs. La société crée sa propre troupe de théâtre.
1933  : Octobre. Décès à l'âge de 92 ans de Monsieur Julien Ecuvillon, membre fondateur de la société, et Directeur pendant 54 ans. (1866 à 1920)
1934  : Dimanche 24 août. Sortie à Pontarlier. 115 personnes sont réparties dans 4 cars. A la suite d'un incident, le Chef Raymond Ecuvillon démissionne le 29 novembre. Malgré une démarche de conciliation du Président, la décision du Chef reste négative. Une assemblée faisant suite à celle du comité du 29 novembre a lieu le 1er décembre 1934. 31 membres sont présents. Le Président Alfred Prost, malgré ses démarches pour remédier à un certain mécontentement au sein de la société, et devant le résultat négatif, démissionne. Suite à ces paroles, le comité se solidarise avec son Président, et donne lui aussi sa démission. L'assemblée manifeste le désir de procéder de suite à de nouvelles élections. Le Président démissionnaire, est réélu au comité. Le comité décide, après avoir pris l'assurance que le premier sous-chef ne pouvait plus assumer la fonction de chef, celle-ci serait provisoirement confiée au deuxième sous-chef Louis Prost.
1935  : Lors de l'assemblée générale du 29 janvier Alfred Prost est réélu Président.
1937  : Septembre : La société participe au concours musical de Gennevillier du 12 seprembre dans le cadre de l'Exposition de Paris avec 52 exécutants. 1er prix de lecture à vue 1er prix d'exécution 1er prix d'Honneur Prix ascendant et félicitations au Directeur. Jury présidé par le Maître Levasseur.
1938  : Décès de Alfred Prost le 12 septembre. Président depuis1908 soit pendant 30 ans. Membre depuis 51 ans.
1939  : La société organise le Festival des Musiques du Pays de Gex à l'occasion de son 75ème anniversaire. Puis elle doit interrompre ses activité en raison de la guerre.
1945  : Reprise des activités. La première sortie eut lieu à Meyrin, commune voisine suisse qui avait invité la Fanfare de Thoiry en 1939 déjà. Retrouvailles émouvantes après 6 ans de fermeture des frontières.
1949  : Organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex le 24 juillet. Bénéfice : 168'983.- Fr + 38,10 Fr suisses
1950  : Au mois de mars, en 3 représentations la fanfare exécute entre autre, la Marche « The Gladiators » de Farewell et l'ouverture de G.Meier « Marche de Gala » et interprète « Le Bossus » pièce en 5 actes et 11 tableaux. Mise en scène par Edmond Lugrin. La société acquière un nouveau drapeau.
1952  : 10-11-12-mai Concours à Louhans 1er prix de lecture à vue 1er prix d'exécution Médaille de vermeil et médaille d'argent et un prix de 5'000.- Fr Mention spéciale au Directeur Louis Prost.
1956  : Participation à la Fête de la Fédération des Musiques Genevoises Campagne à Dardagny, organisée par la Filleule l'Union Instrumentale de La Plaine-Dardagny-Russin
1957  : 28 juillet, organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex
1958  :15 et 16 juin. Voyage aux Iles Borromée avec 70 participants.
1963  : 25 et 26 mai. La société fête son centenaire.
1964  : Organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex Organisation de la Fête Patronale de la St Maurice avec la participation du célèbre « Ensemble Romand d'Instruments de Cuivre » de Radio Lausanne (Suisse)
1967  : 30 avril-1er mai. Voyage en Alsace
1970  : 1er-2-3 mai, Voyage à Nice. 55 participants dont 24 musiciens.
1971  : Monsieur Henri MASSON Maire de Thoiry est nommé Président d'Honneur lors de l'assemblée générale du 21 octobre
1972  : Achat d'une nouvelle bannière.Arrivée sur les rangs des premières filles. (non sans mal ! !) Les sœurs jumelles Annie et Odile Petitjean
1973  : Organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex et du Congrès de la Fédération Musicale de l'Ain. Participation à la Fête de la Fédération Musicale Genevoise Campagne à Dardagny.
1974  : 10 mars. Epreuve de classement à la Salle des Fêtes de Thoiry. 1ère division. 1ère section. 24 au 31 mars. Voyage aux Baléares.
1975  : 22 juin. Concours à Charbonnière-les-Bains. La société se présente avec 53 exécutants 1ère division, 1ère section. La fanfare obtient un prix ascendant et est promue en division supérieure B.
1977  : Voyage en Tunisie du 28 mars au 3 avril. 96 participants.
1978  : 4 juin. Concours à Aix-les.Bains en division supérieure B. La société obtient un 1er prix ascendant et accède en division supérieur A avec félicitations au Chef.
1980  : Voyage en Irlande du 14 au 17 mars, avec participation au concours international à Leisureland. Obtention d'un 2ème prix international. Enregistrement d'un disque.
1981  : 28 juin. Sortie à Villars-les-Dombes. 21 août. Inauguration de la nouvelle tenue.
1982  : Le 27 octobre. Henri BIENKOWSKI est nommé chef de la société. Louis PROST qui se joint au registre des trombones, continuera à diriger quelques morceaux. Quel bel exemple d'humilité et d'amour pour la société et la musique.
1983  : 26 mars. Journée porte ouvertes à la Maison des Sociétés. Bâtiment dans lequel se trouve la nouvelle salle de répétition de la Fanfare. Le 30 mars, 1ère répétition dans ce local, et l'on fête les 80 ans du Chef Louis PROST ainsi que ses 70 ans d'activités à la Musique. 8 mai. Sortie à Pouilly-sous-Charlieu. Invitée d'honneur au Festival des Musiques de la Loire et Haute-Loire. 29 mai. 4ème Festival Suisse des Majorettes à Vernier. 4 juin. Concert à l'occasion de la Fête de la Fédération Musicale Genevoise Campagne à Meyrin (Genève) 17-18 juin. Organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex , et du Congrès Rhône-Alpes à l'occasion du 120ème anniversaire de la société.
1984  : Lors de l'assemblée générale du 11 janvier, M.Louis PROST est nommé « Directeur Honoraire » Du 31 mars au 7 avril. Voyage en Yougoslavie 80 participants. Voyage-séminaire pour la préparation du prochain concours à Cambrai le 13 mai. 12-13 mai. Déplacement à Cambrai pour le concours. La fanfare accède en division excellence en obtenant la note de 28,5 sur 30. Il est 04 h. 50 le lundi matin lorsque la société arrive à Thoiry. Elle est accueillie par M. Le Maire Henri Masson, Thierry Bénier 1er adjoint, quelques conseillers et amis. Une réception leur est offerte. La Municipalité offre deux timbales à la société comme cadeau au résultat du concours. 17 juin. Sortie à Varenne-St-Sauveur et St Nizier pays d'enfance de Jacques Trontin.
1985  : 16 mai. L'Echo de Reculet représente le Département de l'Ain au congrès Rhône-Alpes à Bourg-de-Péage (Drôme)
1987  : le 29 mai. Participation à la Fête de la Fédération Musicale Genevoise Campagne à Dardagny. Démission du poste de président de Hubert TRUFFAZ lors de l'assemblée générale du 4 novembre 1987. Il était à la tête de la société depuis 1974. Présidence reprise par Jean-Marie Chapuis. Le Chef, Henri Bienkowski annonce qu'il prendra sa retraite professionnelle dans un an et qu'il désire retourner en Belgique. Un nouveau chef doit être prévu. Jean-Louis Antonioli est intéressé par ce poste. Il dirigera déjà quelques morceaux au concert du 26 mars 1988.
1988  : 7-8-mai. Participation au Festival des Fanfares Radicales Démocratiques du Valais Central à Ardon (Suisse)
1989  : 11 mars. Première prestation de l'Orchestre des Jeunes (7 musiciens) sous la direction de Jean-Louis Antonioli. 26 avril : Décès d'Edmond Lugrin. Président de l'Echo du Reculet pendant 18 ans Acteur et metteur en scène de la troupe de théâtre de la société, qui remporta de très grands succès. Une figure communicative de Thoiry. Jacques Trontin, André Tournier, Jean-Claude Antinioli et Claude Fraisse fêtent leurs 50 ans. 30 septembre et 1er octobre. Sortie en Bourgogne. Pendant ce voyage, Monsieur Thierry Bénier, Maire de Thoiry, est nommé Président d'Honneur de l'Echo du Reculet aux côtés de Henri Masson. Novembre : Le Chef, Henri Bienkowshi, malheureusement malade, ne peut plus assurer sa fonction. Jean-Louis Antinioli assure le remplacement.
1990  : Voyage à Venise.Participation de musiciens à l'Opéra du Pays de Gex « Le Grand Tetras » Denis Tournebize est nommé professeur de cuivres à l'école de musique. Il remplacera à la baguette Jean-Louis Antonioli parti au service militaire. Un véhicule Renaud « Trafic » est acheté pour le transport du matériel.
1991  : 16 février. Décès de Henri Bienkowski. 13-14 avril. Sortie en Beaujolais. Octobre : Jean-Louis Antonioli reprend la direction de la fanfare. Denis Tournebize dirigera l'Orchestre des Jeunes, qui devient. « Orchestre Junior » 1er octobre : Démission de Hubert Truffaz suite à un différent avec l'Echo du Reculet concernant son fils Eric professeur à l'école de musique. 23 novembre : 1ère répétition de l'Orchestre Junior.
1992  : 7 mars. Première prestation de l'Orchestre Junior dirigé par Denis Tournebize, lors du concert annuel, et participation de deux musiciens, anciens élèves de Maurice André, et dont l'un d'entre eux a été le professeur de notre chef Denis Tournebize. Week-end de l'Ascension, 28 au 31 mai. Voyage-séminaire à Avignon. 25 juillet. Centenaire de la Croix du Reculet. La fanfare prête son concours et joue à l'altitude de 1720 m. P.S. : les instruments sont montés en véhicules 4x4. Une étude est en cours pour créer une école de musique mieux structurée que l'école intercommunale, qui deviendra par la suite école de musique municipale de Thoiry.
1993  : L'Ecole de Musique compte 52 élèves. 27 juillet. Sépulture de Louis Prost. Chef de l'Echo du Reculet pendant 48 ans, et musicien pendant plus de 60 ans. Lorsque l'on parle du lui, c'est : LE CHEF . Week-end de l'Ascension. 19 au 23 mai. Voyage à Vienne (Autriche)
1994  : Odile Petitjean est élue Présidente. Première femme a accéder à ce poste. Odile fut également avec sa sœur Annie les première filles de la fanfare en 1972. Le Président sortant Jean-Marie Chapuis propose de nommer officiellement Denis Tournebize au poste de Directeur de l'Echo du Reculet.
15 mai: La salle de répétition de la Maison des sociétés est baptisée : « Salle Louis Prost » en hommage au CHEF comme il était nommé dans la région.
11 décembre : Concours de classement à Thoiry. La Fanfare se classe en 1ère division, 2ème section.
1995  : au mois de janvier l'Ecole de Musique compte 80 élèves. 14 mai. Concours à Genay. La société obtient un 1er prix ascendant et est classée en 1ère division, 1ère section. Du 19 au 22 août, l'Echo du Reculet reçoit une chorale du Québec. 14 et 15 octobre. Déplacement à Bourbon-Lancy (71).
1996  : La société opte pour une tenue, mieux adaptée pour les concerts, soit : Chemise blanche, nœud papillon noir et pantalon noir ou jupe noire. 2-3 mars. Enregistrement du CD, qui sera appelé : « Antéharmonie » allusion au prochain passage en Harmonie de la société. 22 mai : Thierry BENIER, ancien Maire de Thoiry est nommé officiellement « Président d'Honneur » de l'Echo du Reculet, au côté de Henri MASSON. 14-15 juin : Organisation du Festival des Musiques du Pays de Gex. Le samedi soir, grand concert de gala avec le prestigieux ensemble « B B O » Brass Band Berneroberland (suisse)
1997  : Début des relations tendues avec le responsable de l'école de musique M.Olivier Fleury 11 mars : Réunion à Gex. Information sur les possibilités d'une école de musique de pays. Réunion présidée par M.Pascal MEYLAN, Président du Conseil Général de l'Ain. Samedi 26 avril. Lors du concert annuel, la société est nommée « Harmonie » et inaugure sa nouvelle bannière, offerte par la Municipalité. Du 12 au 28 juillet. Voyage au Canada. La cérémonie du 14 juillet de Thoiry est assurée par la Batterie Fanfare de Gex.
1998  : L'ADDIM de l'Ain met en place en collaboration du Groupement Musical de Pays de Gex, une résidence cuivre afin de promouvoir la pratique de ces instruments, qui sont peu demandés actuellement par les jeunes élèves. Le 3 avril lors de l'audition de ses élèves Denis Tounebize présente le mini-opéra « Basiloup » 4 avril : Réception de la délégation de Pfronten, commune Bavaroise avec laquelle un projet de jumelage est à l'étude. 25 avril. Lors du concert annuel, le sextuor de cuivre « Hexagone » emballe le public. Du 30 mai au 1er juin. (Pentecôte) Voyage en Ardèche. La Municipalité de Thoiry refuse le budget pour l'école de musique présenté par le responsable de celle-ci. Dans une réunion du Conseil d'Administration L'Echo du Reculet l'avait mis en garde, ce budget dépassait ce que l'on pouvait «supposé » être accepté. Par une pression de l'Echo du Reculet, la Municipalité revient sur sa décision. 4 octobre. Fête d'automne à Annemasse. Temps maussade et chèque en « bois » en guise de remerciements. L'année se termine avec des relations toujours plus tendues avec le responsable de l'Ecole de Musique.
1999  : Odile PETITJEAN se retire de la Présidence et du Conseil d'Administration. Une commission de travail concernant l'école de musique se réuni à la Mairie de Thoiry afin de mieux définir son évolution et les coût engendrés. Il est évoqué le souhait de créer un conseil d'administration en incluant des élèves et des parents. Après ces réunions le responsable de l'école de musique propose la composition de ce conseil d'administration en excluant l'Echo du Reculet. Le Conseil Municipal accepte. L'Echo du Reculet mécontent et n'obtenant pas de dialogue, manifeste le 11 novembre en défilant sans jouer. La sonnerie aux morts et la Marseillaise sont interprétées par respect aux anciens combattants et à la population. Les journaux relatent cet événement. Les jeunes de moins de 20 ans représentent le 40 % de l'effectif.
2000  :Le 11 juin la société se présente, avec 32 musiciens, à un concours de classement à Bourbon-Lancy (71), en catégorie "Harmonie" et se classe en 1ère division 2ème section.
2001  : Le 13 mai, concours à Oyonnax avec 35 musiciens. L'Harmonie confirme sa position du concours de classement de Bourbon-Lancy en 2000, elle obtient un 3ème prix. Le 3 octobre le premier hautbois, Gaspard Dumollard , entre à la société.
2002  :Dès le 1er janvier le Chef est rémunéré. Une aide spéciale est demandée à la municipalité, hors subvention annuelle. Cette demande est acceptée mais la proposition est bien en dessous de ce que nous espérions. La commune nous propose de prendre en charge l'organisation du repas et de la buvette lors de la fête du 14 juillet. Le bénéfice nous revenant totalement.
2003  : La société à 140 ans. Cet anniversaire est fêté lors de la Sainte-Cécile le 23 novembre. Participation à la messe en l'église de Thoiry, puis repas à la Salle Louis Prost. Elle obtient l'agrément "Jeunesse et Education Populaire"
2004  :Voyage au Maroc
2005  :Le 12 juin, concours à Oyonnax. L'Harmonie obtient un 2ème prix et maintien sa position en 1ère division 2ème section.
pergament

Besucher:

MXCLXXI