L'harmonie L'Echo du Reculet


Thoiry

Accueil
Master Class
150 Ans
Histoire
Anecdotes
Photos
Recettes
Liens

9/12/2012


pergament

Visite à Georges Brulhart

9 décembre 2012

Nous sommes partis à 2 véhicules, la voiture d'Odile et Pierre-Noël et le Visiocom, minibus prêté par la commune de Thoiry.

Le départ prévu à 10h a eu lieu à 10h23 précises. Nous n'avons pas pu résister au café et gâteau préparés par l'équipe « Odile/Pierre-Noël »... ce qui a permis à ceux qui n'avaient pas toutes leurs partitions ou qui s'étaient levés un peu tardivement de partir sereins.

Nous étions donc 10 à avoir décidé d'aller voir Georges : Angela, Annie, Isabel, Marielle, Marie-Pierre, Odile, Tess, Gilbert, Pierre-Noël et Joël... et nous avions bien choisi notre jour de voyage! Les routes bien dégagées, le soleil qui brillait sur la neige, les paysages magnifiques, on se serait cru en vacances !

Arrivés à midi devant la maison de soins de Virieu sur Bourbre en Isère, nous avons retrouvé Georges qui nous attendait dans le hall d'entrée. Sans plus attendre, nous avons rejoint « la Guinguette » à Panissage, village qui touche Virieu et où se fabrique le fameux sirop «Bigallet » bien connu des amateurs de bien manger.

La table étant réservée, nous nous sommes installés pour un copieux repas apprécié par tous mais surtout par Georges, très ému, qui a bu un verre de vin rouge, ce qu'il n'avait pas fait depuis fort longtemps ! Au moment du dessert, nous lui avons remis un livre de la part de tous les musiciens de l'Echo du Reculet.

Le temps ayant passé bien vite, nous avons repris les véhicules pour retourner à la maison de convalescence où nous attendaient la fille de Georges avec son mari et ses 3 filles, une trentaine de patients, quelques membres de leur famille, une partie des membres du personnel médical.

Une aubade était prévue à 15 heures et personne n'était en retard !

Grâce à Valérie, la responsable de l'animation, nous avons été accueillis de manière très chaleureuse ; elle s'est dite enchantée de notre venue et du geste fait pour Georges mais aussi pour les patients.

Habillés des polos et polaires bleus sur un pantalon noir (Angela ayant eu peur que les pantalons blancs ne nous protègent pas assez du froid...), nous avons entamé notre concert par « Line up », puis enchaîné avec les menuets de Händel, Vintage Blues Band, Hot Stuff, Heal the World, Luna...

Georges a une fois de plus marqué son émotion ; les yeux embués il a écouté les airs qui ne lui étaient pas étrangers... nous nous sommes même risqués à jouer « l'hymne à la nuit »... ce fut aussi un succès.

Pour le dernier morceau, la reprise de « Line up », nous avons demandé à Georges de nous diriger, ce qu'il a fait avec brio, sous les flashes des appareils photos...

Après avoir partagé le goûter des patients, nous avons été dans le parc pour admirer un magnifique thuya géant, sous lequel nous avons pris quelques photos souvenir.

Puis, vers 16h30, il fut temps de partir.

Nous avons laissé Georges avec un pincement au cœur, même si nous savons que dès jeudi il aura rejoint la maison de sa fille Stéphanie près de Voiron.

Il nous a dit qu'il lui sera difficile de jouer à nouveau du cornet... mais il faut faire confiance à l'avenir et surtout souhaiter que sa santé continue de s'améliorer afin qu'il puisse revenir vivre à Saint-Jean et, qui sait, reprendre sa place sur les rangs.

Nous avons vécu une belle journée pendant laquelle nous avons rendu des gens heureux !

Marie-Pierre Soulard-Léger

pergament

Visiteurs:

MXCLXXII